Révolutionnaire : Comment la Noix de Coco Réduit
Considérablement les Risques de Diabète

(assurez-vous de lire « une dissimulation de 11 ans »)

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Cher(ère) Fidèle Ami(e) d’Horizon Bien-être,


Jake Carney, Fondateur
d’Horizon Bien-être

Il semble qu’il y ait chaque jour de plus en plus de preuves concluantes publiées sur les effets positifs de l’un des super-aliments les plus polyvalents et riches en nutriments connus de l’humanité. Et vous, en tant que fervent lecteur d’Horizon Bien-être, vous représentez une part importante de ce mouvement colossal ayant pour but de ramener la santé au naturel sur le devant de la scène.

En plus, je suis ravi que nous puissions vous apporter encore plus de PREUVES démontrant que ce « Trésor Tropical » aide à réduire les risques de diabète en favorisant une normalisation du taux de sucre dans le sang.

Vous voyez, la Noix de Coco a été diabolisée pendant de longues années par l’Industrie Agro-Alimentaire et les soi-disant « Gourous » de la Santé à cause de la graisse qu’elle contient. Mais ces fausses critiques ne reposent sur absolument aucune base, pour ne pas dire qu’elles n’ont aucune valeur scientifique. Nous allons nous atteler au « Grand Mythe » dans une seconde, mais je voulais partager ces études révolutionnaires sur le diabète avec vous.

Plus de 5% de la Population Mondiale
Souffre de Diabète

D’après la sixième édition de l’Atlas du Diabète, publié par la Fédération Internationale du Diabète (IDF), 10 pour cent de la population mondiale souffrira de diabète d’ici 2035. Le rapport, publié pendant la Journée Mondiale du Diabète, fournit une projection du nombre d’adultes âgés de 20 à 79 ans qui auront du diabète dans les années à venir. Plus de 5 pour cent de la population mondiale vit actuellement avec le diabète, et au total il y a eu un accroissement de 4,4 pour cent des cas au cours des 2 dernières années.

Les statistiques montrent également que le nombre de cas de diabète, en particulier ceux de type 2, a augmenté dans tous les pays. Environ 5,1 millions de personnes meurent de cette maladie chaque année dans le monde, ce qui fait une personne toutes les 6 secondes.

L’IDF estime qu’aux États-Unis, le chiffre spectaculaire de 9,2 pour cent de la population souffrira du diabète d’ici la fin 2015, et on estime que ce pourcentage va augmenter jusqu’à atteindre 11,6 pour cent d’ici 2035… cela fait un peu moins de 30 millions de personnes.

Actuellement, environ 192 725 Américains décèdent chaque année du diabète. Lenore Guariguata, épidémiologiste et coordinateur de projet pour l’Atlas du Diabète, déclare : « nous n’avons vu aucune stabilisation, aucune marche arrière. Le diabète continue d’être un très gros problème et il est en train de croitre au-delà de toute projection précédente ».

Comme si la vitesse à laquelle le diabète se développe ne suffisait pas, le CDC a remarqué que 86 millions d’individus supplémentaires présentent des signes de pré-diabète, et que la moitié des individus de plus de 65 ans tombent dans cette catégorie. Avoir du pré-diabète signifie que la glycémie sanguine est anormalement élevée, sans pour autant atteindre les normes auxquelles on peut diagnostiquer un diabète avéré.

En l’absence de changement de mode de vie, 15 à 30 pourcent des pré-diabétiques seront diagnostiqués comme ayant la forme actuellement la plus répandue de la maladie, à savoir le diabète de type 2. D’après le CDC, un individu sur quatre souffre sans le savoir de diabète.

Sans traitement, ces individus augmentent chaque jour à leur insu leurs risques de développer une cécité, une insuffisance rénale, une maladie cardiaque et une attaque.

Bien dit, Denis : pourquoi dépensons-nous autant de temps, d’énergie et d’argent en ambulances et pas assez en barrières ? Probablement parce qu’il y a bien plus d’argent à se faire en laissant les gens succomber à une maladie chronique plutôt qu’en faisant de la prévention.

Après tout, les sociétés pharmaceutiques ont besoin que quelqu’un achète leurs poisons, n’est-ce-pas ? L’un des médicaments les plus populaires contre le diabète, l’Avandia, a été brusquement retiré du marché en 2011 après que des études menées depuis 2009 aient démontré l’accroissement des risques de crise cardiaque parmi les personnes souffrant de diabète.

En 2011, le fabricant du médicament a dû payer 3 milliards de dommages et intérêts à cause d’une commercialisation frauduleuse du médicament, la plus grande transaction pénale fédérale par une société pharmaceutique à ce jour.

Ce n’est pas parce que le gouvernement ne donne pas l’exemple par rapport à la prévention que cela signifie forcément que vous ne devez pas prendre vos responsabilités en ce qui concerne votre santé. Vous y prendre dès maintenant peut être une question de vie ou de mort. Le diabète de type 2 est une maladie liée au mode de vie : c’est en majeure partie le résultat de nombreux mauvais choix qui finissent en désastre. La bonne nouvelle c’est qu’on peut le prévenir ; personne ne devrait souffrir des conséquences d’un mal aussi horrible.

Certains des risques associés à une surcharge pondérale au niveau du ventre comprennent une plus grande probabilité de souffrir de diabète de type 2 et de maladies cardiaques.

En outre, comme cette graisse a tendance à recouvrir les organes vitaux, elle peut causer une inflammation dans tout votre système pouvant déclencher tout une gamme d’autres maladies chroniques. La prévention du diabète dépend en grande partie d’un choix d’aliments sains, et non d’aliments transformés ou prêts à cuisiner comme ceux qui prédominent dans la vie des Américains.

Les résultats de la consommation de graisses plus saines comme la noix de coco et l’huile de coco comprennent :

  • une accélération de la perte de poids
  • une peau plus nette et plus jeune
  • une énergie naturelle qui dure toute la journée
  • une normalisation de la tension
  • et bien plus encore !
 

Une erreur que font beaucoup de gens dans cette situation, c’est d’essayer de supprimer les graisses de leur régime alimentaire en espérant que cela leur fera perdre du poids au niveau du ventre.

La vérité c’est que les Américains ont réduit leur consommation de graisse saturée de 10 pour cent ces 30 dernières années et que le taux d’obésité a doublé. Concernant le diabète de type 2, il existe un super aliment qui peut non seulement favoriser la réduction de la graisse abdominale mais aussi réduire le taux de glycémie du sang. Les noix de coco sont vraiment un cadeau incroyable de la nature que de nombreuses personnes commencent tout juste à adopter.

Diverses Etudes Confirment
Les Bénéfices de l’Huile de Doco

Huile de Coco et Graisse Abdominale

L’Huile de Coco contient des acides gras à chaîne moyenne (AGCA) liés à une grande diversité de bénéfices pour la santé. Cette huile détient de puissantes propriétés thermogènes comparée aux graisses à chaîne longue. Une étude a démontré comment 1 à 2 cuillères à soupe seulement d’AGCM par jour peuvent accroitre les dépenses d’énergie de 120 calories par jour.

D’autres études confirment ces découvertes et démontrent clairement que lorsqu’on remplace les graisses que l’on consomme habituellement (y compris celles que l’on trouve dans les aliments transformés) par des AGCM, on brûle plus de calories. Un bonus supplémentaire de la consommation d’huile de coco bio crue c’est qu’elle a tendance à nous faire nous sentir rassasié plus longtemps.

Des études indiquent que les AGCM favorisent l’accroissement de la sensation de satiété et mènent à une réduction de la consommation de calories comparé à la même quantité de calories des autres graisses.

Lors de la métabolisation des AGCM le foie produit des cétones, et il a été démontré que celles-ci réduisent grandement l’appétit, favorisant ainsi une perte de poids rapide.

Une étude de 2009 publiée dans le Journal des Lipides consistait à tester les effets de 2 cuillères à soupe d’huile de coco ou de 2 cuillères à soupe d’huile de soja sur un groupe de 40 femmes sur une période de 28 jours.

Les résultats ont montrés que le groupe ayant consommé l’huile de coco a présenté une réduction de la graisse abdominale, alors que le groupe ayant reçu l’huile de soja a en fait affiché un léger accroissement de la graisse abdominale.

En outre, le groupe ayant mangé l’huile de coco a affiché une augmentation du taux de « bon » cholestérol HDL, tandis que le groupe à l’huile de soja a vu son taux de cholestérol HDL décroitre et son taux de « mauvais » cholestérol LDL augmenter.

La Fibre de Noix de Coco Favorise la Baisse du Taux de Glycémie du Sang

Évidemment, si vous êtes diabétique ou pré-diabétique, vous luttez contre une glycémie élevée. Lorsqu’on consomme des glucides, ils sont décomposés dans le système digestif et convertis en glucose (sucre du sang).

Les repas occidentaux typiques contiennent un degré élevé de glucides issus des farines et sucres raffinés qu’on trouve souvent dans les aliments transformés/dans la restauration rapide. Ces aliments provoquent un accroissement rapide du taux de sucre dans le sang.

On encourage les diabétiques et les pré-diabétiques à consommer des aliments avec un faible indice glycémique. Plus l’indice glycémique est élevé, plus la nourriture a un impact important sur l’accroissement du taux de sucre dans le sang. Le corps sait qu’une glycémie élevée est une mauvaise chose, et pour contrebalancer cela il commence à injecter de l’insuline dans le flux sanguin pour garder les évènements sous contrôle.

Si assez d’insuline est produite à temps, tout se passe bien et le taux de sucre dans le sang recule. Toutefois, ce qui arrive à la plupart des gens c’est que l’insuline n’est pas fabriquée assez rapidement, ou que les cellules ne sont plus sensibles à l’insuline, ce qui fait que le taux de sucre reste élevé durant une longue période de temps. La consommation d’aliments riches en fibre de coco ralentit l’augmentation de la glycémie car cette fibre absorbe le sucre présent dans le sang.

Dans une étude publiée par le Journal Britannique de la Nutrition en 2003, on a donné à manger une diversité d’aliments à des participants à la fois diabétiques et non-diabétiques. Ces aliments comprenaient de la brioche à la cannelle, du gâteau à la carotte, des brownies, du muesli et d’autres aliments que les personnes souffrant de diabète devraient normalement consommer en quantités limitées.

Lors de l’étude, on a découvert que quand on augmentait la quantité de noix de coco dans la nourriture, la réponse glycémique entre les deux groupes était pratiquement identique. En clair, la noix de coco empêchait que le taux de sucre dans le sang ne déraille : il n’y avait pas du tout de pic de glycémie. L’inverse était également vrai, lorsque la quantité de noix de coco était réduite, le taux de glycémie des diabétiques devenait assez élevé.

Les chercheurs en ont conclu qu’ajouter de la noix de coco aux aliments contribue à stabiliser la glycémie du sang. De plus, remplacer la farine de blé par de la farine de noix de coco est une excellente idée pour les gens diabétiques ou pré-diabétiques.

Bien que le régime alimentaire ne soit qu’un seul aspect de la prévention du diabète (vous devez également faire régulièrement du sport, gérer votre stress et beaucoup dormir), apporter des changements positifs à votre alimentation est un bon début, et votre tour de taille vous dira merci.

Bénéfices Supplémentaires

Un bonus supplémentaire de la consommation d’huile de coco bio (ainsi que de crème et de lait de coco) c’est qu’elle a tendance à nous faire nous sentir rassasié plus longtemps. Des études indiquent que les AGCM favorisent l’accroissement de la sensation de satiété et mènent à une réduction de la consommation de calories comparé à la même quantité de calories des autres graisses. Lors de la métabolisation des AGCM, le foie produit des cétones, et il a été démontré que celles-ci réduisent grandement l’appétit, favorisant ainsi une fonte rapide des graisses.

Si après avoir lu ceci vous trouvez incroyable que la consommation quotidienne d’huile de coco puisse vous aider à réduire le taux de sucre dans le sang, vous allez être époustouflé par les autres puissants bénéfices de l’huile de coco pour la santé. Voilà pourquoi...



ClickBank est le détaillant de ce produit. CLICKBANK® est une marque déposée de Click Sales, Inc., une société du Delaware située 917 S. Lusk Street, Suite 200, Boise Idaho, 83706, USA et utilisée avec autorisation. Le rôle de ClickBank en tant que détaillant ne constitue ni n'implique l'endossement, l'approbation ou l'examen de ce produit, ou toute autre allégation, déclaration ou avis utilisé dans la promotion de ce produit.